lundi 27 juin 2011

Derniers paseos mexicains

Pour finir le Mexique, on a misé sur l'authentique : petits villages,
petits trains sillonnant les canyons, un peu de lucha libre et bien
sûr quelques tacos!
Notre randonnée à cheval vers le volcan Paricutin a confirmé ce que
nous soupçonnions déjà : nous sommes des cavaliers dans l'âme!
Certes, la fesse manque encore un peu de fermeté et les reins de
souplesse; mais c'est certain, avec un peu d'entraînement, on
arriverait à diriger les poneys de la foire du Trône les doigts dans
le nez (et sans courbature le lendemain...)
Avec un peu d'entraînement aussi, c'est sûr, on pourrait devenir
champion de lucha libre (le catch mexicain). Reste à se mettre au
point sur les slogans d'insultes entre supporters et sur un joli nom
de scène bucolique...
Nous savourons nos derniers tacos au coeur des canyons du Nord du
pays, où les 40° à l'ombre donnent des sueurs froides à notre
thermomètre et mettent à rude épreuve les convictions écologiques
d'Elise qui accepte bien volontiers un peu d'air conditionné...
Nous relevons avec succès le défi de visiter le fond des canyons en
enchaînant quelques heures dans petit train de la sierra, puis sur
une "route de la mort" à flanc de coteau, espérant que notre
chauffeur ne souffre pas d'un symptôme d'attraction par le vide et
priant pour qu'il cesse de raconter des anecdotes en se retournant
pour vérifier s'il bénéficie bien de toute l'attention de son auditoire.
Des paysages à couper le souffle qui n'ont sans doute rien à envier
aux grands parcs des Etats-Unis; mais on va quand même aller y faire
un tour, pour vérifier...
Très important : la souplesse du poignet!
Très important : la souplesse de la cavalière!
Un remake des mystères de l'Ouest ?
Le clocher du village enfoui sous 15 mètres de roches volcaniques
L'autel de l'église du village, miraculeusement épargné par l'éruption!
De bon matin, un cartable sur le dos!
Technique du caméléon...
Lucha libre!
A bord du Ferrocarril Chihuahua-Pacifique

vendredi 17 juin 2011

mercredi 8 juin 2011

Mexico, Mexiiiiiiiicooooo


Ca fait longtemps qu'on n'a pas fait de plage, mais on se rattrape avec les petits marchés d'Oaxaca et des villages indiens alentours !

A Oaxaca, la spécialité, c'est le chocolat!!! Avec de la cannelle dedans!!!


Défi 1 : Finir la Tlayuda au steak en un seul repas : c'est copieux, 2 Pepsi seront nécessaires...

Mission accomplie.



video

En carence de kinder maxi, Antoine imite les statuettes préhispaniques avec talent!

Il a eu plus de mal pour celle-là...








Et puis, depuis quelques jours, on est quand même à Mexico; et Mexico,
c'est TERRRRRRRIBLE!!!!!!!!!!!
Des p'tits quartiers piétons plein de charme,
Des marchés et des musées bien stylés,
C'est vivant, coloré, géant (24 millions d'habitants) mais pas prétentieux
C'est une ville qui aime la culture, le recyclage et les mariachis en souliers blancs...